Bibliographie

En cours de construction…

Un recensement de sites web et d’articles de médias grand-public relatifs aux femmes de lettres et à leur visibilité est disponible sur le blog de George, le deuxième texte.

Articles

Saba Bahar & Valérie Cossy (2003), « Le canon en question : l’objet littéraire dans le sillage des mouvements féministes », Nouvelles Questions Féministes 2003/2, vol. 22, p. 4-12.

Evelyne Berriot-Salvador (1983), « Les femmes et les pratiques de l’écriture de Christine de Pisan à Marie de Gournay », Bulletin de l’Association d’étude sur l’humanisme, la réforme et la renaissance, vol. 16, n° 1, p. 52-69.

Laurence Brogniez & Vanessa Gemis (2012), « L’histoire littéraire des femmes en question(s) : théories, pratiques et perspectives, Entretien avec Buata B. Malela, Catherine Nesci, Christine Planté et Chantal Savoie », Textyles 42.

Ellen Constans (2008), « Ouvrières des lettres: Les Romancières dans la production de la littérature de masse de la première moitié du XXe siècle », Belphégor : Littérature Populaire et Culture Médiatique, vol. 7, n° 2

Cécile Dauphin & Danièle Poublan (2008), « En marge de la culture écrite, au cœur de l’imaginaire – Les épistolières dans les gravures du XIXe siècle », Romantisme, n° 139, p. 113-131.

Joan DeJean (1991), « Amazones et femmes de lettres : pouvoirs politiques et littéraires à l’âge classique », dans Danielle Haase-Dubosc et Éliane Viennot (dir.) Femmes et pouvoirs sous l’Ancien régime, Rivages, p. 153-171.

Christine Détrez (2016), « La place des femmes en littérature. Le canon et la réputation », Idées économiques et sociales 2016/4, n° 186, p. 24-29.

Nina Ekstein (1996), « Appropriation and Gender: The Case of Catherine Bernard and Bernard de Fontenelle », Eighteenth-Century Studies, n° 30, p. 59-80

Aurore Evain (2003), « Les autrices de théâtre et leurs œuvres dans les dictionnaires dramatiques du XVIIIe siècle ». Communication donnée lors des premières Rencontres de la SIEFAR : Connaître les femmes de l’Ancien Régime. La question des recueils et dictionnaires, Paris, 20 juin 2003.

Carolina Ferrer (2017), « Les femmes, sont-elles solubles dans le prix Nobel? Les institutions, les lauréates et les oubliées 1901-2016 », M@gm@, vol. 15 n° 3, Questions de genre dans les communications scientifiques.

France Marie-Laure Grenaudier-Klijn (2011), « Omission ou exclusion ? Marcelle Tinayre et le canon littéraire », Voix Plurielles vol. 65 n°78, p. 65-78.

Isabelle Lacoue-Labarthe (2001), Lettres et journaux de femmes. Entre écriture contrainte et affirmation de soi, Tumultes 2011/1, n° 36, p. 113-132.

Audrey Lasserre (2009), « Les femmes du XXe siècle ont-elles une Histoire littéraire ? », Cahiers du C.E.R.A.C.C., p. 38-54.

Marie-Françoise Lemonnier-Delpy (2010), « De l’allégorie à la réalité », Fabula-LhT, n° 7, « Y a-t-il une histoire littéraire des femmes ? », Fabula-LhT, n° 7, « Y a-t-il une histoire littéraire des femmes ? ».

Jean-Yves Mollier (2006), « Les femmes auteurs et leurs éditeurs au XIXe siècle : un long combat pour la reconnaissance de leurs droits d’écrivains », Revue historique, n° 638, p. 313-333.

Janice Morgan (1992), « Femmes et genres littéraires : le cas du roman autobiographique », Protée, vol. 20, n° 3, p. 27-36.

Marie-Claude Perrin-Chenour (1999), « Les femmes-écrivains au XIXe siècle en France et aux États-Unis », dans Sophie Maret (dir.) Féminin/Masculin. Littératures et cultures anglo-saxonnes, Presses universitaires de Rennes, p. 15-22.

Simone Pilon (1999), « L’usage du pseudonyme chez les femmes écrivains au XIXe siècle. Le cas d’Hermine Lanctôt », Studies in Canadian Literature / Études en littérature canadienne, vol. 24, n° 1, p. 46-56.

Christine Planté (1994), « Quel compte donc fais-tu des femmes ? », Romantisme, n° 85, p. 67-78.

Christine Planté (2003), « La place des femmes dans l’histoire littéraire : annexe, ou point de départ d’une relecture critique ? », Revue d’histoire littéraire de la France 2003/3, vol. 103, p. 655-668.

Christine Planté (2010), « La Petite Sœur de Balzac. Vingt-cinq ans après », Fabula-LhT, n° 7, « Y a-t-il une histoire littéraire des femmes ? ».

Julie Roy (2006), « Quelques écrivaines québécoises du XIXe siècle – Quand le roman historique se conjugue au féminin, Québec français », vol. 140, p. 34–36

Monique de Saint-Martin (1990), « Les “femmes écrivains” et le champ littéraire », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 83, n° 1, p. 52-56

Marie Thiesse & Hélène Mathieu (1991), « The Decline of the Classical Age and the Birth of the Classics » (trad. par Lauren Doyle-McCombs), Yale French Studies, n° 75, « Displacements: Women, Tradition, Literatures in French », p. 74-96.

Michèle Touret (2010), « Où sont-elles ? Que font-elles ? La place des femmes dans l’histoire littéraire. Un point de vue de vingtiémiste », Fabula-LhT, n° 7, « Y a-t-il une histoire littéraire des femmes ? ».

David Trott (1999), « Bases numérisées et bilans : pour un survol du rôle des femmes dans le théâtre français entre 1700 et 1789 », communication lue le 15 octobre 1999, au XXVe Congrès de la Société canadienne d’étude du dix-huitième siècle, Montréal.

Eliane Viennot (2011), « Le traitement des grandes autrices françaises dans l’histoire littéraire du XVIIIe siècle : la construction du panthéon littéraire national », dans Martine Reid (2011). Les femmes dans la critique et l’histoire littéraire, H. Champion, Littérature et genre, p. 31-42.

Eliane Viennot (2011), « Ce que l’imprimerie changea pour les femmes », Revue de la BNF, n° 39, p. 14-21.

Gwendoline Volat (2016), « Auteurs du livre affiliés à l’Agessa : dégradation des perspectives de revenus au fil des générations », Culture chiffres 2016/2, p. 1-12.

Margarete Zimmermann (2010), « À la recherche des auteures des temps passés », Fabula-LhT, n° 7, « Y a-t-il une histoire littéraire des femmes ? ».

Ouvrages et recueils d’articles

Voir aussi la catégorie “Littérature française Femmes écrivains” sur WorldCat.

Margaret Atack, Phil Powrie (1990), Contemporary French Fiction by Women: Feminist Perspectives, Manchester University Press.

Cecilia Beach (1994), French Women Playwrights Before the Twentieth Century, Bibliographies and Indexes in Women’s Studies 22, Greenwood Press.

Cecilia Beach (1996), French Women Playwrights of the Twentieth Century: A Checklist, Bibliographies and Indexes in Women’s Studies 24, Greenwood Press.

Cecilia Beach (1996), Staging Politics and Gender – French Women’s Drama, 1880–1923, Palgrave Macmillan US.

Lucille Frackman Becker (1989), Twentieth-Century French Women Novelists, Twayne Publishers.

Patrick Bergeron (dir.) (2015), Passées sous silence : Onze femmes écrivains à relire, Presses Universitaires de Valenciennes.
Note de lecture : Mary Anne Garnett (2016) Women in French Studies 24:142-143

Emmanuelle Berthiaud (2017), Paroles de femmes. Rôles et images de soi dans les écrits privés, Europe, XVIe-XXe siècles, Le Manuscrit.

Chantal Bertrand Jennings (2005), Un autre mal du siècle: le romantisme des romancières, 1800-1846, Presses Universitaires du Mirail

Nicolas Bourguinat (dir.) (2008), Le voyage au féminin, Perspectives historiques et littéraires (XVIIIe – XXe siècles), Presses Universitaires de Strasbourg.
Note de lecture : Renée Champion (2012), Clio. Femmes, Genre, Histoire 36

Carmen Boustani, Edmond Jouve (2006), Des femmes et de l’écriture – Le bassin méditerranéen, Karthala.

Julie Boulanger et Amélie Paquet (2017), Le bal des absentes, L’Ouvroir

Germaine Brée (1973), Women Writers in France: Variations on a Theme, Rutgers University Press.
Note de lecture : Colin Radford (1978), French Studies (1978) XXXII (3): 362

Marie-Lou Bret, Amandine Berton-Schmitt (2013), Les manuels de français se conjuguent au masculin La représentation des femmes dans les manuels de français de seconde, Centre Hubertine Auclert.

Fortunée Briquet (1804), Dictionnaire historique, littéraire et bibliographique des Françaises et des Étrangères naturalisées en France, connues par leurs écrits ou par la protection qu’elles ont accordée aux gens de lettres, depuis l’établissement de la Monarchie jusqu’à nos jours, Treuttel et Würtz.; édité aux Presses Universitaires de Strasbourg en 2016 par Nicole Pellegrin.

Claire Buck (1992), The Bloomsbury guide to women’s literature, Prentice Hall General Reference.

Ellen Constans (2007), Ouvrières des lettres, Presses universitaires de Limoges.

Colette Cosnier (2001), Le silence des filles. De l’aiguille à la plume, Fayard.
Note de lecture : Alice Primi (2001), Revue d’histoire moderne & contemporaine 2001/5 (no48-4bis): 288

Margaret Crosland (1978), Women of Iron and Velvet: French Women Writers After George Sand, Taplinger Publishing Company.

Margaret J. Daymond, Dorothy Driver, Sheila Meintjes, Leloba Molema, Chiedza Musengezi, Margie Orford, Nobantu Rasebotsa (2009), Des femmes écrivent l’Afrique. L’Afrique australe, Karthala

Joan DeJean (1991), Women and the Origins of the Novel in France, Columbia University Press.

Jean Déjeux (1994), La littérature féminine de langue française au Maghreb, Karthala.

Andrea Del Lungo, Brigitte Louichon (2010), La Littérature en bas-bleus – Romancières sous la Restauration et la monarchie de Juillet (1815-1848), Classiques Garnier.

Andrea Del Lungo, Brigitte Louichon (2013), La Littérature en bas-bleus – Tome 2, Romancières en France de 1848 à 1870, Classiques Garnier.

Andrea Del Lungo, Brigitte Louichon (2017), La littérature en bas-bleus – Tome 3, Romancières en France de 1870 à 1914, Classiques Garnier.

Diane Desrosiers-Bonin, Jean-Philippe Beaulieu, Mawy Bouchard, Claude La Charité, Luc Vaillancourt, Marie Claude Malenfant (1998) L’écriture des femmes à la renaissance française, numéro 18 de Littératures, Université McGill.

Alexandra Destais (2014), Éros au féminin. D’Histoire d’O à Cinquante nuances de Grey, Klincksieck

Brigitte Diaz, Jürgen Siess (2006), L’Épistolaire au féminin. Correspondances de femmes (XVIIIe-XXe siècle), Colloques de Cerisy, Presses universitaires de Caen.

Philippe Drouillard, Dominique Candelier, Hélène Lefebvre (1990), Dictionnaire des Femmes écrivains de langue française, Le Grand Livre du mois.

Myriam Dufour-Maître (1999), Les Précieuses. Naissance des femmes de lettres en France au XVIIe siècle, Champion.

Éric Dussert (2018), Cachées par la forêt. 138 femmes de lettres oubliées, La Table Ronde.

Martha Noel Evans (1987), Masks of Tradition: Women and the Politics of Writing in Twentieth Century France, Cornell University Press.

Léon Feugère (1860), Les Femmes Poëtes au XVIe siècle, Didier & Ce.

Cynthia Fortin (2003), Dossier « Voix de femmes de la francophonie », Postures n° 5, Département d’études littéraires, UQAM.

Antoinette Fouque, Béatrice Didier, Mireille Calle-Gruber (2013), Dictionnaire universel des créatrices, Des Femmes.

Adéline Gargam (2013), Les Femmes savantes, lettrées et cultivées dans la littérature française des Lumières ou la conquête d’une légitimité (1690-1804), Honoré Champion.

Madame de Genlis (1811), De l’influence des femmes sur la littérature française, comme protectrices des lettres et comme auteurs, ou Précis de l’histoire des femmes françaises les plus célèbres, Maradan.

Dena Goodman (2009), Becoming a Woman in the Age of Letters, Cornell University Press.

Département des études, de la prospective et des statistiques du Ministère de la Culture et de la Communication (2017), Observatoire 2017 de l’égalité entre femmes et hommes dans la culture et la communication.

Patricia Izquierdo (2009), Devenir poétesse à la Belle Époque, Étude littéraire, historique et sociologique, L’Harmattan.
Note de lecture : Nicole Michel-Grépat (2010), Acta fabula, vol. 11, n° 3, Notes de lecture.

Adele King (1989), French Women Novelists: Defining a Female Style, Palgrave Macmillan UK.
Notes de lecture : Marilyn R. Schuster (1991), Philosophy and Literature, vol. 15, n° 2, p. 333-335.

Joseph de La Porte, Jean François de La Croix (1769-1771), Histoire littéraire des femmes françoises, ou Lettres historiques et critiques contenant un précis de la vie & une analyse raisonnée des ouvrages des femmes qui se sont distinguées dans la littérature françoise, Lacombe.

Jean Larnac (1929), Histoire de la littérature féminine en France, Éditions Kra.

Anne R. Larsen, Colette H. Winn (1994), Renaissance Women Writers: French Texts / American Contexts, Wayne.

François Le Guennec (2013), Le Livre des femmes de lettres oubliées, Mon petit éditeur.

Amandina Lihamba, Fulata L. Moyo, M.M. Mulokozi, Naomi L. Shitemi, Saïda Yahya-Othman (2010) Des femmes écrivent l’Afrique. L’Afrique de l’Est, Karthala.

Christine P. Makward, Madeline Cottenet-Hage (1996), Dictionnaire littéraire des femmes de langue française – De Marie de France à Marie NDiaye, Karthala.

Catherine Mariette-Clot, Damien Zanone (2012) La Tradition des romans de femmes XVIIIe-XIXe siècles, Honoré Champion.
Note de lecture : Michel Arrous (2011), Studi Francesi 169 (LVII | I), 2013.

Rachel Mesch (2006) The Hysteric’s Revenge – French Women Writers at the Fin de Siècle, Vanderbilt University Press.

Alfred de Montferrand, éditeur (1836), Biographie des femmes auteurs contemporaines françaises, Armand-Aubrée.

Delphine Naudier (2010) Genre et activité littéraire : les écrivaines francophonesSociétés contemporaines 78.
Note de lecture : Céline Avenel (2011), Lectures, Les comptes rendus, 2011.

Amira Nowaira, Azza El Kholy, Moha Ennaji (2013) Des femmes écrivent l’Afrique: L’Afrique du Nord, Karthala.

Beverley Ormerod, Jean-Marie Volet (1994), Romancières africaines d’expression française – Le Sud du Sahara, L’Harmattan.

Mona Ozouf (1999), Les Mots des femmes. Essai sur la singularité française, collection Tel (n° 300), Gallimard.
Note de lecture : Gabrielle Houbre (1995), Clio. Femmes, Genre, Histoire, vol. 1.

Christine Planté (1989), La petite sœur de Balzac. Essai sur la femme auteur, Seuil (réédition en 2015 aux Presses universitaires de Lyon).
Notes de lecture : Marie-Claire Hoock-Demarle (1990),  Romantisme, vol. 20, n° 70, p. 108-110, Audrey Leleu (2015), Lectures, Les comptes rendusBénédicte Monicat (2016), Clio, vol. 43, n° 1, p. 319.

Christine Planté (1998), L’épistolaire, un genre féminin ?, Champion.
Note de lecture : Daniel Fabre (2000), Clio. Femmes, Genre, Histoire, n° 11.

Martine Reid (2010), Des Femmes en littérature, Belin.
Notes de lecture : Catherine Nesci (2012), Clio. Femmes, Genre, Histoire, vol. 36, François-Ronan Dubois (2013), COnTEXTES, Notes de lecture.

Martine Reid (2011), Les femmes dans la critique et l’histoire littéraire, Honoré Champion.
Notes de lecture : Nicole Edelman (2011), Revue d’histoire du XIXe siècle, vol. 42Laurent Robert (2011)Lectures, Les comptes rendus.

Eva Martin Sartori (1999), The Feminist Encyclopedia of French Literature, Greenwood Press.

Eva Martin Sartori, Dorothy Wynne Zimmerman (1991), French Women Writers, a Bio-Bibliographical Source Book, Greenwood Press.

Chantal Savoie, Marie-José des Rivières (2011) Sans livres mais pas sans lettres : renouveler l’histoire des pratiques d’écriture des femmesRecherches féministes 24(1).

Michèle A. Schaal (2017) Une troisième vague féministe et littéraire. Les femmes de lettres de la nouvelle génération, Brill.

Elisabeth Seys (2012), Ces femmes qui écrivent – De Madame de Sévigné à Annie Ernaux, Ellipses.

Norman R. Shapiro (2008), French Women Poets of Nine Centuries, JHU Press.

Esie Sutherland-Addy et Aminata Diaw (2007), Des femmes écrivent l’Afrique. L’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Karthala.

Caroline Trotot et Natania Meeker (2016), Women’s portraits of the self – Representing knowledge and making identity in early modernity, Autoportraits, autofictions des femmes à l’époque moderne: savoirs et fabrique de l’identité, Arts et Savoirs, 6.

Jennifer Waelti-Walters (1990), Feminist Novelists of the Belle Epoque: Love As a Lifestyle, Indiana University Press.

Thèses

Hélène Barthelmebs (2012), De la construction des identités féminines : Regards sur la littérature francophone de 1950 à nos jours, Université de Mulhouse.

Eugénia Charoni (2013), From Motherhood and Marriage to Symbolist Theater and Revolutionary Politics: French and Spanish Women’s Theatre, 1890’s to 1930’s, Université de Cincinatti.

Julie Côté (2012), Voix et échos des romancières aux XVIe et XVIIe siècles, Université d’Ottawa.

Alexandra Destais (2006), L’Émergence de la littérature érographique féminine en France : 1954-1975, Université de Caen.

Myriam Dufour-Maître (1998), Les précieuses : contribution à l’histoire de la naissance des femmes de lettres en France au XVIIe siècle, Université Paris VII.

Élodie Gaden (2013), Écrits littéraires de femmes en Égypte francophone. La femme « nouvelle » de 1898 à 1961 : Jehan d’Ivray, Valentine de Saint-Point, Out-el-Kouloub, Doria Shafik, Université de Grenoble.

Eve Gianoncelli (2016), La pensée conquise : contribution à une histoire intellectuelle transnationale des femmes et du genre au XXe siècle, Université Paris 8.

Luzilá Gonçalves Ferreira (1996), Voix et images des femmes dans les feuilletons féminins au XIXe siècle, Université Paris 7.

Patricia Izquierdo (2004), Les conditions et les modalités de l’essor de la poésie féminine d’expression française à la Belle époque (1900-1914), Université Bordeaux 3.

Anna Krykun (2014), Être une femme de lettres en France au XXe siècle : Simone de Beauvoir, Nathalie Sarraute, Marguerite Yourcenar, Université Paris-Est.

Eve-Marie Lampron (2012), Entre cohésions et divisions : les relations entre femmes auteures en France et en Italie (1770-1840), Université de Montréal (Canada).

Audrey Lasserre (2014), Histoire d’une littérature en mouvement : textes, écrivaines et collectifs éditoriaux du Mouvement de libération des femmes en France (1970-1981), Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.

Klára Vykypělová (201). L’image de la femme auteur en tant qu’individualité autonome dans le roman français du XVIIIe siècle. Masarykova univerzita, Filozofická fakulta (Brno, République tchèque).

Notes de lecture

Denise Ginfray (2017), « Conscience moderne & esthétique au féminin », Acta fabula, vol. 18, n° 1, Notes de lecture.

Lucie Joubert (2012), « “Femmes exceptionnelles : des exceptions à quelle règle ?” Nouveaux regards sur l’histoire littéraire des femmes », Voix et Images, n° 381, p. 150-155.

Martine de Rougemont (1996), « Femmes dramaturges en France (1650-1750). Pièces choisies. Textes établis, présentés et annotés par Perry Guthner. Coll. Biblio 17. 1993 », Dix-huitième Siècle, vol. 28, n° 1, p. 565.


Sociétés savantes

SIEFAR : Société Internationale pour l’Étude des Femmes de l’Ancien Régime

SIÉFÉGP : Société Internationale d’Études des Femmes et d’Études de Genre en Poésie (revue Le Pan poétique des Muses)

WiF : Women in French (revue Women in French Studies)